Deux jolis tabourets de grand-mère ...

restauboiteettabouret-007.jpg

Achetés à la salle des ventes, en relativement mauvais état, les deux "tabourets de grand-mère" sont entrés dans mon atelier ce matin ... Mais diantre,  pourquoi sont-ils de grand-mrère ??? Ma grand-mère Emilie, fermière de son état, avait l'habitude d'éplucher les légumes sur un tabouret semblable. Il était noir et blanc avec ue grosse inscription sur l'assise. Quand elle est décédée en 1988, personne n' a voulu de ce tabouret qui est parti à la décharge. Il était pourtant solide le bougre (ma grand-mère faisait plus de 100 kg!) mais pas à la  mode à ce moment là, si on avait su !!! Il me semble que beaucoup de nos grand-parents avaient des tabourets comme ceux là avec un trou sur l'assise pour pouvoir les porter. Un objet usuel et tellement pittoresque ... J'en ai, depuis, achetés plusieurs que j'ai restauré au goût du jour. Je les adore ! On en trouve parfois sur le site d'enchères,  dans les dépôts-vente, etc.
J'ai oublié de prendre les photos avant d'y toucher, mais rien n'est perdu puisque j'y ai pensé juste après le décapage ! Il n'y a qu'à les imaginer peints en blanc d'une peinture complètement écaillée et on aura une petite  idée car pour les défauts, je doute qu'ils ne se soient vus sur une simple photo.
Les voilà donc les pieds dans la mixture destinée à éloigner les mauvais esprits. 
J'ai commencé par les décaper car la peinture était trop écaillée que pour servir de base saine à une nouvelle robe. Je ne les ai pas décaper à la perfection car ils seront repeints. Sur la photo on voit des trainées blanches qui sont en réalité un mince voile qui teinte encore le bois. Pour qu'ils soient parfaits, il aurait encore fallu poncer mais cette finition sommaire est tout à fait suffisante pour ce que je veux en faire.  Il fallait juste que la base soit saine et propre avant de pouvoir être repeinte.  En effet, j'ai l'intention de faire le piètement en peinture taupe (ça c'est sûr) et l'assise en teinture bois flotté pour garder les veines du bois mais je peux encore changer d'avis. J''hésite aussi avec des rayures inégales sur l'assise, bleues et blanches,. Bref ... Je ne sais pas vraiment ... 
Philippe, mon menuisier préféré,  lui, s'est attelé à les consolider partout en levant les yeux au ciel : "Ils sont pourris tes trucs, ils ne tiennent pas debout". Certes, mais je savais qu'il ferait, une fois de plus des miracles... Toujours sérieusement et conscencieusement, il a réparé les affres de temps pour me permettre de récupérer et de travailler sur une base saine. 
Décapage, puis traitement contre les bêtes qui avaient dû ou devaient les habiter si j'en crois les charmants petits trous laissés un peu partout... Après trois couches passées au pinceau sur l'ensemble à une heure d'intervalle chacune, je laisse les pieds tremper pendant ue nuit. Le produit va agir par capillarité. C'est important car leurs pieds sont tout grignottés ... Ensuite, il faudra 48H avant de travailler dessus.

On en est là !
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×