Même pendant les vacances ...

... Je travaille !

Souvenez vous de :

La petite chaise THONET trouvée chez Emmaus pour 1 Euro ! Ce week-end, on a finit l'assise car la sienne en bois avait trop souffert que pour pouvoir être récupérée. Il ne manque plus que le galon et la petite plaque commandée chez Minéral et Végétal.

La chaise de nourrice que j'avais décapée cet hiver et dont l'assise avait été "défoncée" par le temps. Son assise est aussi refaite. De jolis coqs tronent maintenat sur son séant. Pas banal pour une phobique des poules ! Ne reste plus qu'à fixer cette nouvelle assise et hop, elle sera terminée !

Une jolie boîte militaire, très charbonnée et fragile qui avait été léchée par le feu et dont certaines parties tellement brulées tombaient en ruine, est dans l'atelier et se transforme peu à peu.
Eh oui, pour celle là pas de patine de couleur (cela aurait été sacrilège !)  mais toute l'authenticité du bois gardée  à l'état pur et restaurée  dans les règles de l'art : Ponçage avec la nouvelle ponceuse à bande qui en veut, traitement contre les bêtes, un nouveau fond car le sien avait brûlé et une nouvelle façade car la sienne avait elle-aussi brulée. Pas banal d'acheter dont le fond et la façade ne demandent qu'à se désagréger ! Et bien pour moi, pas de problème, je suis folledingue et mon Zom est blasé !
On a bien entendu gardé le nom du soldat écrit en grandes lettres blanc sale sur le dessus. On les a restaurées, réhaussées en couleur et protégées. L'étiquette de son dernier voyage en 1929,  Azay-Le-Rideau/Tours a été décollée et elle est en cours de restauration. Merci Aline, ma graphiste préférée (qui est partie en vancances pour le moment mais qui m'a promis d'y travailler à son retour !)  ... Puis sur l'ensemble (sauf la bande avec le nom du soldat : J. THOMAS) teinte pain d'épice, fondur et cire chêne fumé ... Ne reste plus qu'à remettre les ferrures d'origine qui ont été brossées et nettoyées (merci à  Dominique qui a tenu à s'occuper de la ferrure de façade) et prendre une petite photo ! Bien sûr, pas pensé à prendre une photo avant, dommage !

Le comptoir de la cuisine qui a retrouvé sa plaque en zinc et qui a été restauré de A à Z ! Le boulot !!!

Et plein d'autres choses en attente : Lampes, porte manteaux, coffres et boîtes en tous genres, tables, guéridons, une chaise d'enfant, une belle cloche en bronze et toute sa fixation en bois et ferronerie héritée de la grand-mère Thérèse,  etc. Ce qui me manque ??? Le temps !

Bientôt, certaines choses seront proposées à la vente juste pour couvrir les frais de restauration et faire plaisir à d'autres qui ont plus de place que moi !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site