Un vaisselier hors du commun !

Acheté l'an dernier aux enchères chez "qui vous savez", moins de 50 Euros Embarrassé, il est resté dans le garage pour abriter les chaussures car je n'avais pas le temps de m'en occuper ... Il vient de Lille. J'ai, à cette occasion, mis  ma cousine Marie-Laure à contribution pour aller me le chercher car elle habite sur place !  Elle est adorable, elle l'a fait de bonne grâce . Ma pauvre cousine, tellement adorable,  qui  était inquiète à l'idée que je puisse être déçue  de l'état du meuble que je venais d'acquérir à distance. Il faut dire qu'il était un peu tristounet et défraichi. IL fallait un peu de travail pour l'aider à  retrouver sa beauté d'Antan ! Mais, j'avais vu bien pire !
L'heure de restaurer le petit vaisselier étant venue, je m'y suis attaquée. 30 heures de décapage manuel laissaient déjà  apparaître un bois joliment veiné. Au fil du temps, sûrement, il avait été  recouvert d'au moins  six couches de peinture très épaisses et visqueuses ( à l'intérieur comme à l'extérieur, j'adore !) qui collaient à ma spatule (d'où l'intérêt de toujours décaper avant de repeindre un meuble. Il faut éviter de recouvrir une peinture déjà éxistante. Ce n'est pas du bon  travail et le bois a besoin de respirer). Pouah ! J'ai finalement fini à la lessive de soude car il restait une sorte d'apprêt blanc, une vraie galère ! Attention à la lessive de soude. Elle est formellement déconseillée sur les bois foncés tels que le chêne car elle a tendance à le faire noircir. Si vous ne pouvez pas faire autrement, il faudra éclaircir le bois avec de l'acide Oxalique (à manipuler aussi avec précaution : produit corrosif, donc dangereux. Se référer au mode d'emploi avant toute utilisation).
Ce vaisselier m'aura tout de même   valu de filer à l'hôpital au service des   brûlés car la lessive de soude  m'a éclaboussée, me brûlant au 2ème degré profond (terme médical) en quelques secondes seulement, même rincée immédiatement, les dégats étaient déjà irréversibles ! Une peau noire en lambeaux par endroits, j'ai eu un peu peur !
Je ne comprends toujours pas comment cela a pu m'arriver car je manipule ces produits chimiques depuis tellement d'années que je devrais être super  pro ! Les risques du métier, me direz vous. Depuis le temps, je me croyais à l'abri d'un tel accident. Que nenni !
On avait, avant toute chose,  démonté toutes les serrures et les charnières. Elle ont été décapées,  brossées, polies et enfin mises à tremper dans un bain d'huile dégrippante pendant près d'un mois. Un temps plus court aurait largement suffit mais comme je n'en avais pas besoin dans l'immédiat, j'ai pensé que cela leur ferait le plus grand bien ...
On a eu la surprise de découvrir que, sur la porte vitrée, les petits bois sont en fait en étain. Très chic! Philippe a démonté l'un des  carreaux qui était  cassé. Il sera remplacé par un autre similaire car les carreaux sont disposés  à la manière des vitraux sont tous différents. Je pense que ce meuble a été fait avec des bois, et des pièces de récupération, d'où les carreaux tous différents mais qui lui donnent un charme fou !
Une chance celui qui est cassé est un carreau de salle de bain opaque très courant ...
Le meuble a été entièrement traité contre les insectes et lasuré avec une couleur  "chêne naturel" de chez Syntilor (trois couches), patiné entre chaque avec de la paille de fer 000, puis ciré avec une cire Interior's qui lui donne une superbe  patine ancienne et naturelle. Même Jordann adore, une référence !
Il va être relooké  façon  "meuble d'apothicaire". Pour cela, des plaques émaillées avec des noms de plantes en latin, plus diverses autres plaques de circonstance (droguerie, apothicaire et herboristerie avec un dessin de lavande) sont en commande chez Véronique du blog "Minéral et Végétal".
Les serrures (qui ont subi le même traitement que les charnières mais qui sont restées à tremper dans l'huile beaucoup moins longtemps. Philippe les a démontées en pièces détachées afin de travailler chaque élément qui les compose pour une remise en état parfaite)  ont été données à mon cordonnier préféré qui va me faire des clés de style. Pas tout de suite, il est débordé mais il n'y a pas le feu ! C'est sa mission. A chaque fois que je restaure un meuble, il est chargé de refaire, autant que faire se peut, les clés de façon à garder les serrures d'origine. Très important à mes yeux ! .
Les petits boutons de tiroirs en porcelaine de Limoges (sur commande uniquement), 4 petits et un grand ( en harmonie avec la taille des tiroirs),  viendront de  chez Leroy Merlin.
5 semaines de délai. Grrrrr !

Avant : (J'ai finalement retrouvé la photo de l'annonce que j'avais gardée. Ouf !). Je suis sure que vous serez sensible à ce joli et épais vernis craquelé et à cette  jolie superposition de  3 couches de papiers-peints "fraicheur grenier" !

vaisselierlille.jpg

A suivre, donc !

10/10/2012 : Le petit colis de Véronique de la boutique "Minéral et  végétal" est arrivé aujourd'hui. Recevoir un colis de Véronique est toujours un enchantement. Les articles sont joliment présentés dans un écrin de paille naturelle lovée dans un papier de soie, le tout délicatement parfumé avec une senteur d'ambiance ... De plus, elle ne manque jamais de rajouter  une petite touche personnelle pour le plus grand plaisir de ses fans dont je fais partie !
Il ne manque plus que les petits boutons en porcelaine (date d'arrivée prévue au 28 février), les serrures qui sont chez mon petit  cordonnier débordé et mon  petit vaisselier sera fini ...

img-8335reduc.jpgimg-8338reduc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

17/02/2012 : Il est fini. Le bois est beau, lisse, agréable au toucher  et chaleureux. La patine est agréablement dorée. On la jurerait d'époque. Et ... il sent bon le bois ciré, maintenant (ouf!) !
Il vient d'intégrer sa nouvelle demeurre. Il est au premier étage dans une pièce mansardée. Une fois de plus mes photos ne sont pas top. Je ne suis pas très douée, je crois !
Ce weekend, Philippe, mon associé es-décoration,  a assemblé toutes les pièces du puzzle.
Mon gentil cordonnier a réussi à me refaire des clés. Les serrures, d'après lui, sont d'excellente qualité.
La galerie de tiroirs a été remontée aussi après que Philippe l'ai entièrement restaurée. Elle ne tenait plus vraiment la route. Le bois était très abîmé et certaines parties étaient même manquantes. Les petits boutons qui venaient juste d'arriver ont été installés (à noter : ils sont livrés avec des vis de piètre qualité qui cassent comme du verre. Heureusement que Philippe a plus d'un tour ou d'une vis dans son sac!).
Les plaques de Véronique ont fini de parfaire le travail.
On a aussi changé le petit carreau qui était cassé et remonté les charnières qui ont trempé plus d'un mois dans l'huile, puis  traitées et dont les vis ont été changées pour une qualité inox. Comme nous n'avons pas trouvé ce que nous voulions pour remplacer le carreau, nous  en avons mis un  avec un joli  graphisme d'Olivier.
Une entrée de serrure façon "filet" en applique a été rajoutée sur la porte du haut. L'entrée de serrure d'origine ayant disparu dans les méandres du temps, laissant une marque disgracieuse à la place. Je me suis donc attachée à remettre une entrée de serrure à l'identique.
J'ai ensuite eu envie de mettre  une petite frise, en lin, mignonnette, sur la  planche du bas, qui est un peu bosselée et marquée  par la vie mais d'époque. Je l'ai achetée  à la boutique "Charme d'Antan", une pure merveille de magasin de décoration qui propose des prix très abordables, dans le vieux TOURS. Les produits sont également  disponibles sur le net sur son site  decoscampagne.canalblog.com . J'ai d'ailleurs découvert que Sylvie, la propriétaire,  est en  plus une de mes voisines. Pourtant, je ne la connaissais pas. Le monde est décidément bien petit !  Quoiqu'il en soit, une petite visite s'impose...
Il me reste juste à encaustiquer une dernière fois avec la cire de chez Interior's que j'adore et qui réhaussera sa   belle patine "d'Antan".
Il faudra aussi lui  trouver une nouvelle fonction. Pour l'instant, il profite de la vie !
Alors Marie-Laure, Pari tenu, pari réussi ? Merci à toi, sans qui rien n'aurait été possible !


PS : Et mes bras et mon visage  ? L'avant bras gauche est guéri mais reste légèrement marqué, idem pour le visage. L'avant bras droit nécessite toujours de lourds soins et la visite de Nathalie, ma petite infirmière favorite, tous les jours. Les visites à l'hôpital continuent toutes les semaines et je crois que le "tatouage" que je garderai de cette aventure me permettra de ne jamais oublier l'histoire de la restauration de ce meuble ! C'est le jeu, ma pauv' Lucette ! Chat échaudé, craint l'eau froide, je serai plus prudente à l'avenir !

img-8350.jpgimg-8351.jpgimg-8353.jpgimg-8355.jpg


Commentaires (2)

1. atelier Cup of tea (site web) 2012-02-23

OH .. je suis jalouse ;.. il est trop beau ce vaisselier avec ses petits tiroirs .... juste la porte du haut qui à mon avis cache ces trésors et que j'enlèverai !!!

2. atelier Cup of tea (site web) 2012-02-11

ah la la la ... j'ai hate de le voir terminé ..... as-tu une photo du AVANT à nous montrer ? Vraiment magnifique toutes ces petites plaques .... je continue ma liste pour une future commande !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×