Ma porte de ferme...

  • Par soledad37
  • Le 2013-10-27
  • Commentaires (0)

Le restaurant "Le Ronsard". Un fleuron de la gastronomie Tourangelle. Petite, je me prenais à rêver devant ces belles dames bien habillées et couvertes de bijoux qui descendaient de très belles voitures. Je m'était jurée qu'un jour, quand je serai grande, j'irai moi aussi manger au Ronsard...
Malheureusement, comme beaucoup d'établissements haut de gamme, le Ronsard n'a pas résisté à la crise. Il a fermé ses portes définitivement fin 2010. Le site a été racheté, pour la valeur de son terrain idéalement bien placé, par un promoteur qui a fait construire dans le joli parc arboré une résidence à étages pour les étudiants. Le restaurant, quant à lui, a été la proie de pilleurs et de squatteurs.  Les belles fenêtres ont été brisées, le toit démonté et les tuiles jetées par terre, les moquettes arrachées, les cuisines détruites et tout ce qui pouvait être récupéré l'a été. Devant, une grande benne pleine des meubles passés à la hache. Seul le très bel escalier en chêne, majestueux trône encore dans l'entrée, comme un témoins des années de gloire ... La porte d'entrée a été murée pour empêcher les squatteurs. 
J'y suis pourtant rentrée ... par la fenêtre pleine de morceaux de verre brisés. Je me suis retrouvée à l'intérieur. Quelle désolation. L'endroit était lugubre. Le beau restaurant était devenu un endroit sale, abandonné et flippant ! J'ai arpenté toutes les pièces méthodiquement. Je voulais  tout voir. Je voulais aussi récupérer une chose typique qui me resterait comme un souvenir du passé. Une tuile ? Elles sont belles, numérotées et estampillées mais en piteux état. Une fenêtre dont les petits bois avaient la forme de branche d'arbre? Un peu dur pour une faible femme de décrocher une fenêtre (mais je n'ai pas dit mon dernier mot, j'y retournerai !). Bref, rien d'intéressant, je devais m'y résoudre... 
Pourtant, en sortant, adossées à la haie, deux portes de service en chêne, dans un état apocalyptique, ornées de belles ferrures semblaient m'tatendre. Banco, je prends ... Enfin presque car elles pèsent le poids d'un âne mort. Je dois renoncer. Ca ne me ressemble pas ? Certes ... 
Le lendemain, je suis revenue avec mon Philippe. Encore, à me suivre dans mes frasques. Là, cette fois ci, il trouvait la plaisanterie assez saumâtre. Il s'est tout de même exécuté de bonne grâce. Elles sont restées deux ans dans le garage en attendant un futur projet :  ma chambre. J'aurai une des portes du Ronsard dans MA chambre.
cet étté, elles sont ressorties du garage pour enfin passer entre nos quatre mains de bricoleurs. Elles étaient dans un tel état que hors de deux nous en avons fait une. A force de boutiquer, scier, chantourner, clouer ... On y est arrivé. Philippe n'a jamais autant juré et ne m'a jamais autant maudite (je crois) que lors de cette restauration mais j'aurais tout accepté tant je tenais à ce projet. On a fait une structure en pin afin de faire une belle armature ... Elle a été installée dans l'entrée de ma chambre mais, pour l'instant elle est factice même si rien ne l'empêche de devenir une vraie en porte ouvrante. Tout y est : la serrure, le loquet à poussier, etc... Mais,  j'ai un peu peur que son poids n'affaiblisse le tuffeau et en plus si elle devenait une vraie porte ouvrable,  il me faudrait repenser toute la déco de la chambre car j'ai installé un guéridon et une lampe sur le trajet qu'aurait l'ouvrant. Elle a tout ce qu'il faut, là où il faut, il faut juste qu'on murisse notre envie ... ou pas ! 

Quelques photos :
Avant : les portes, les ferrures, le travail ...
p7210465.jpgp7210467.jpg
p7260470.jpg 

p7210468.jpg

















Après (recto-verso) : la porte a juste reçu trois couches d'huile de lin et a été cirée. J'ai mis des frontons récupérés sur le meuble 1930 que j'avais désossé (cf article "les années 30"). Une belle plaque rappelle son origine (une oeuvre de Véronique de la boutique Minéral et Végétal)
pa270569.jpgpa270572.jpg


pa270570.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site