Petit meuble pour grande couturière

  • Par soledad37
  • Le 2013-11-02
  • Commentaires (0)

Valérie est ma meilleure amie. Toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments. Elle a des mains de fée. A chaque fois que j'ai besoin d'un projet couture, moi qui suis nulle dans ce domaine, je l'appelle au secours et elle est toujours là !
Aussi quand elle m'a amené deux petits éléments à tiroirs achetés lors de la vente d'usine de la maison Orval, j'ai eu envie de relever le défit qu'elle me donnait. Deux éléments de 6 tiroirs en bois brut devaient devenir quelque chose d'original, pratique et sympa ...
Je n'avais pas beaucoup d'idées si ce n'est que je voulais faire un clin d’œil à son métier de couturière. J'ai tâtonné aussi bien pour la couleur que pour la conception. Finalement, Philippe, mon mari et technicien, m'a fait un plateau et un dos de façon  regrouper les deux éléments pour en faire un meuble. Astucieux : quand elle retournera à la vente, si elle veut en racheter d'autres et agrandir sa tour, il suffira de les mettre en dessous et de refaire la planche du dos. Un meuble évolutif, il parait que c'est très tendance !
Le corps du meuble a reçu deux couches de gris doré N°4 de chez Luxens, puis a été patiné avec un glacis blanc lin N°4 toujours de chez Luxens. Les tiroirs ont eux reçu deux couches de peinture lin de chez L.M et un glacis blanc comme le corps du meuble. J'aime quand les tiroirs se démarquent du meuble en lui-même.   J'ai acheté des boutons en bois car il n'y avait aucun bouton que j'ai patinés en blanc et cire "perle" de chez Lib'. J'ai vitrifié l'ensemble : deux couches en général mais trois sur les façades des tiroirs et sur le dessus.
J'ai ensuite réalisé des petits moules d'accessoires de couturière et de mode. 12 différents, ça use les méninges !  Curseur de fermeture éclair, bouton de caban, bouton de chemisier, sac escarpin, éventail (oui, les couturières ont parfois chaud et en plus ça fait très mode !), passe fil, ciseaux, bobines,  machine à coudre,  sac à main, escarpin,  dé à coudre, etc. J'ai ensuite coulé dans mes moules de la poudre de céramique que je préfère au plâtre pour sa grande solidité et son aspect porcelaine. J'ai laissé sécher les cabochons, je les ai peints, vernis puis collés... J'ai ensuite fait un pochoir "secret de famille"  de chez pochoirsdeco.fr et un clin d'oeil à son métier. Puis, j'ai rajouté des petits tampons en guise de pieds car je déteste les meubles dont le fond repose sur le sol directement. Et voilà ! Valérie est ravie et moi fière de lui avoir fait plaisir !


meublevalerie.jpg hautmeubleval.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×