Les bois synthétiques : mode d'emploi

Les bois synthétiques sont souverains, irremplaçables pour ce qui est de réparer des supports en bois vermoulus ou pour reconstituer des parties manquantes sur un meuble ou objet  en bois.
Il existe plusieurs marques et plusieurs couleurs. Je les utilise depuis très longtemps et ils m'ont rendu de fiers services. Ils se présentent bien souvent en pots. Il faut mélanger deux composants (un pot et un tube de durcisseur). Il faut travailler très vite car cela sèche très vite. Il vaut mieux donc en préparer peu quitte à en refaire ensuite. Je conseille de prendre une couleur plus foncée que la finition que l'on désirera faire.  Mais, ce n'est parfois pas suffisant ...
A l'heure où la plupart des teintes à bois, patines et autres sont des produits à l'eau sans solvants (écologie oblige !) , on rencontre un sérieux problème que j'appelle "choc de matières". On applique ces produits sur les pièces en bois que l'on a réparé avec ces bois synthétiques et alors qu'on a pourtant l'impression d'avoir poncé au maximum, au fur et à mesure du séchage, des grosses démarquations blanches apparaissent. L'effet est auusi laid que ralant.
Mais que faire ? Renoncer à utiliser ces précieux bois synthétiques ? Non, il faut simplement utiliser des produits (teintes, vernis, etc.) à base de solvants dont le nettoyage se fait uniquement avec du White Spirit. Ces produits sont plus forts, plus couvrants et surtout, il contiennent des solvants compatibles avec les composants du bois synthétiques. Résultat : on n'a plus ce problème de tâches claires ou démarquations disgrâcieuse.
Espérant que mon expérience pourra vous éviter, comme cela m'est arrivé, d'avoir à recommencer le travail que vous veniez de faire car le résultat n'était pas à la hauteur de vos espérances ...

N.B : Il m'arrive d'utiliser ma propre pâte à bois pour réparer un support mais parfois cela ne suffit pas et il faut quelque chose de plus résistant. Je n'utilise, par contre, jamais de pâte à bois vendue dans le  commerce. Je leur reproche de se rétracter au fil du temps, laissant apparaitre de petites fissures disgrâcieuses et de ne pas être assez fidèles en couleurs même si l'on prend soin de prendre la teinte correspondante au support.
La recette de la pâte à bois maison est toute simple. Prendre de la sciure de bois fine (je récupère toujours celle que mon mari obtient quand il coupe du bois que je mets dans des pots étiquetés avec le nom de l'essence), si possible dans la même essence que le bois de votre support et de la mélanger avec de la colle à bois blanche. Cette pâte vieilit très bien. elle estun peu longue à sécher mais résiste bien dans le temps et est relativement invisible sur votre support. Elle apporte l'immense avantage, étant faite à partir de sciure de la même essence, d'être très fidèle en couleur.
Attention ! Plus la sciure est fine, meilleur le résultat est.

Le bois synthétique de chez Libéron (il existe de nombreuses marques sur le marché et toutes sont semblables) :

boissynthetique.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site